Une réserve naturelle nommée Rotary

Ce samedi 25 novembre, à 10h00, une réserve naturelle de natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur, située au Wittesbierg, a été présentée par les responsables de la fondation et les responsables des clubs Rotary du Luxembourg, en présence de Madame la Ministre de l'environnement, comme « réserve naturelle Rotary ». Une plantation de cormiers (Speierling, Spiirebaam, Sorbus demestica), arbre rare au Luxembourg sert de cadre à la présentation de la réserve naturelle Rotary et à l'établissement d'un partenariat en vue de protéger la biodiversité pour les générations futures.

 

 

Un partenariat sur 5 ans entre le Rotary et la Fondation Hëllef fir d'Natur

Le Rotary International est une association qui rassemble au niveau mondial plus de 35 000 clubs et plus de 1,2 millions de membres, présents dans presque tous les pays du monde dont le Luxembourg. En 2017, cette association s'est donné comme objectif que chaque membre plante au moins un arbre. Dans ce contexte 11 clubs Rotary et le Rotaract du Luxembourg, avec 730 membres, se sont unis pour soutenir activement et financièrement, pendant une période de cinq ans, la création et la gestion d'une réserve naturelle, qui se nomme « Réserve naturelle Rotary », sur des terrains appartenant à natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur, au Witteschbierg.

 

 

Le Witteschbierg

Le Witteschbierg est une butte entre Medingen et Waldbredimus. Les versants du Witteschbierg, avec leurs conditions de sol et de microclimat particulier, constituent un écosystème pour une faune et une flore spécifiques. Une grande diversité de plantes et une floraison importante offrent nourriture et habitat à une multitude d'espèces d'insectes, comme des papillons, des abeilles sauvages, des sauterelles, des scarabées.... bref un vrai trésor naturel. Les premières mesures de gestion de la nouvelle réserve comprendront, après débroussaillage, la plantation et l'entretien d'arbres fruitiers sauvages et la restauration des pelouses sèches à orchidées par un pâturage avec des moutons. L'action du Rotary a pour objectif de contribuer moyennant la création de cette réserve à la préservation de  la biodiversité pour les générations futures.

 

 

Une butte intéressante, le Witteschbierg

natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur, organisation de protection de la nature reconnue d'utilité publique, a pour principale mission la sauvegarde de notre patrimoine naturel et de sa biodiversité.

Un des moyens pour atteindre cet objectif est d'acquérir les terrains abritant une biodiversité exceptionnelle et d'en assurer le maintien par une gestion appropriée. Actuellement la fondation est propriétaire de 1275 ha, répartis sur tout le territoire du Luxembourg. Ces réserves naturelles abritent des biotopes de nature très variés.

Une partie de ces biotopes sont rares, comme les zones humides qui ont régressé de plus de 80% en 30 ans ou les pelouses sèches, dont seulement 221 ha ont été recensés dans le cadastre des biotopes du Luxembourg (2008-2014). La fondation est actuellement propriétaire de 55 ha de pelouses sèches. Les pelouses sèches regroupent 25% des espèces végétales rares et menacées du Luxembourg, leur sauvegarde est un des objectifs prioritaires de la fondation, depuis sa création il y a 36 ans.

Certains terrains ont un potentiel élevé pour la biodiversité, mais ils sont menacés du fait qu'ils sont abandonnés par l'agriculture. Au Luxembourg, il s'agit surtout de terrains plus humides ou plus secs, liés à une topographie et à des conditions du milieu particulières, comme les zones humides en fonds de vallées ou les pelouses sèches des pentes sur des sols marneux ou calcaires.  Sans exploitation et sans gestion, ces biotopes en friche sont envahis au fil des années par les buissons et la forêt. Cette évolution naturelle se fait au détriment des plantes et animaux des milieux ouverts qui sont typiques de notre patrimoine naturel. Le Witteschbierg est un parfait exemple d'une telle évolution.

Grâce au soutien de ses donateurs et sponsors, natur&ëmwelt Fondation Hëllef fir d'Natur a pu acquérir quelques 5 ha de terrain intéressants au lieu-dit Witteschbierg près de Trintange dans la commune de Waldbredimus.

Le Witteschbierg est une butte entre Medingen et Waldbredimus, dont les versants exposés sud et sud-est étaient traditionnellement pâturés dans les parties les plus raides ou fauchés et pâturés dans le bas des pentes. Des vergers avec des variétés traditionnelles d'arbres fruitiers ont longtemps permis une double exploitation. Des haies délimitaient en général les parcelles et des bosquets occupaient le fond des petits ravins.

Un ancien chemin agricole reliant Medingen à Waldbredimus traverse le site du nord au sud.

 

Une réserve naturelle peu intéressante ?

Il y a une 15aine d'années, les terrains étaient encore entièrement exploités, aujourd'hui ils sont en grande partie envahis par les broussailles.

Ces terrains agricoles sur des sols marneux issus des couches géologiques du Keuper composent un paysage bocager irrégulier, vallonné, sillonné de ravins richement structuré de haies, de buissons, d'arbres et de vergers.

Une topographie accidentée, un accès difficile et la nature des sols, permettent uniquement une agriculture extensive. Cette zone d'un intérêt marginal pour une agriculture intensive a progressivement été abandonnée. Les investissements nécessaires à la poursuite d'une exploitation agricole, comme l'entretien des clôtures et le débroussaillage périodique n'ont plus été réalisés par soucis de rentabilité ce qui a conduit progressivement à l'envahissement par les buissons.

 

Un trésor naturel !

Les versants du Witteschbierg, avec leurs conditions de sol et de microclimat particulier, constituent un écosystème pour une faune et flore spécifique, mais différentes selon le mode d'exploitation.

Le pâturage ou le fauchage de ces versants à sol lourd, peu fertile, mais riche en calcaire, a permis le développement de pelouses sèches calcicoles ou de prairies riches en fleurs. Ces habitats présentent une biodiversité exceptionnelle. Ils se caractérisent par un cortège floristique appréciant des températures moyennes plus élevées, l'exposition directe au soleil et supportant des assèchements prolongés du sol.

L'aspect vallonné favorise aussi la présence de structures arbustives le long des parcelles pâturées ou dans les ravins et les endroits les moins accessibles. Une grande diversité de plantes et une floraison importante, offrent nourriture et habitat à une multitude d'espèces d'insectes, comme des papillons, des abeilles sauvages, des sauterelles, des scarabées.... bref un vrai trésor naturel !! Le lieu-dit Wakelter qui avoisine le Witteschbierg rappelle la présence sur ce site à une époque d'une autre plante rare au Luxembourg - le genévrier commun (Juniperus communis) - arbuste épineux, typique des stations arides et ensoleillés. La fondation gère actuellement un projet de réintroduction de cette espèce dans des pelouses sèches.

 

Biodiversité pour les générations futures

Malheureusement, l'abandon de l'activité agricole se traduit par une réduction de la biodiversité avec l'apparition et le développement des broussailles et une évolution progressive vers une forêt de type chênaie-hêtraie thermophile.

Actuellement, on retrouve sur le site du Witteschbierg une mosaïque de différents groupements végétaux avec tous les stades de transition : pelouse sèche à végétation basse et peu dense ; tapis de graminées riche en herbe à fleurs ; végétation de lisière et d'ourlet avec une grande variété de fleurs ; broussailles constituées principalement de prunelliers, d'aubépines, de rosiers et de troène, mais aussi d'arbres comme le merisier, le poirier sauvage et le chêne ; végétation arbustive pionnière avec l'acacia faux-robinier, le frêne et le tremble ; vieux arbres fruitiers d'anciens vergers ; bosquet arboré dans les vallons plus humides. Une gestion appropriée sera menée. La réserve naturelle Rotary a pour but de préserver la biodiversité pour les générations futures.


<< retour

Agenda

21.11 - 17.12 

Exposition: Johan de Crem - artiste peintre et Dominique Rautureau - sculpteur

16.12 

Chantier nature: Travaux de débroussaillage dans la roselière Schlammwiss

16.12 

Vögel füttern – kinderleicht!

13.01 

Chantier nature: Travaux de débroussaillage dans la roselière Schlammwiss

20.01 

Chantier nature: Plus de lumière pour les plantes rares du « Roudebierg » à Dudelange

27.01 - 28.01 

Wantervullenzielung 2018

twitter

youtube


  Inscrivez-vous à notre   Newsletter